Paiement CB de retour ! Livraison offerte dès 120€ code "LIVRAISON"

Trilogie Majin (1966) de Kimiyoshi Yasuda, Kenji Misumi, Kazuo Mori - front cover
Trilogie Majin (1966) de Kimiyoshi Yasuda, Kenji Misumi, Kazuo Mori - open product
  • Charger l'image dans la galerie, Trilogie Majin (1966) de Kimiyoshi Yasuda, Kenji Misumi, Kazuo Mori - front cover
  • Charger l'image dans la galerie, Trilogie Majin (1966) de Kimiyoshi Yasuda, Kenji Misumi, Kazuo Mori - open product

Trilogie Majin

Écrire une critique
Prix normal
€45,00
Prix réduit
€45,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.

Trilogie Majin (1966)
de Kimiyoshi Yasuda, Kenji Misumi, Kazuo Mori

Le Chat Qui Fume - 21 avril 2020

Titre Original : Trilogie Majin 
Audio
 : Japonais DTS-HD-MA 2.0
Sous-titres Français
Pays : Japon
Année : 1966
Durée : 83 min, 78 min, 87 min
Format : Combo Blu-ray + DVD - Édition Limitée
Zone : B
Genre : Fantastique, historique

Synopsis
Les trois longs métrages de la série Daimajin (dans l’ordre : Majin, Le retour de Majin, Le combat final de Majin) furent tournés simultanément durant l’année 1966. Cette trilogie, affiliée aux genres Kaiju Eiga (films de monstres géants, dont Godzilla demeure le précurseur) et Jidai Geki (en rapport avec l’histoire du Japon médiéval, et notamment le chanbara – film de sabre), développe une thématique commune en fil conducteur.

Ainsi, dans chacun de ces films, Daimajin, un géant de pierre haut de vingt mètres, vient aider des villageois opprimés par un seigneur tyrannique. Sorte d’équivalence au Golem issu de la mythologie juive, Daimajin (traduction littérale : « Grand Démon ») est une divinité de pierre endormie, ne se réveillant que pour porter secours au peuple et châtier l’oppresseur. Et ce dernier, qu’il soit chambellan ou monarque, peut alors trembler, car la vengeance de Daimajin n’a aucune limite !

Contenu et Bonus
Version intégrale
Edition limitée tirée à 1 000 exemplaires
  • Contient (en Blu-ray et DVD) :
  • Majin, de Kimiyoshi Yasuda (1966, 83’)
  • Le retour de Majin, de Kenji Misumi (1966, 78’)
  • Le dernier combat de Majin, de Kazuo Mori (1966, 87’)
Boîtier digipack avec étui cartonné
« Un homme et des dieux » par Fathi Beddiar (42’)
« Majin » par Fabien Mauro (40’)
Bandes-annonces