Livraison offerte dès 120€ avec le code "LIVRAISON"

Django Edition Prestige (1966) de Sergio Corbucci - front cover

Django Edition Prestige

Écrire une critique
Prix normal
€27,00
€27,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.

Django Edition Prestige (1966)
de Sergio Corbucci

Carlotta Films - 2 novembre 2021

Titre Original 
Audio
DTS HD MA 1.0 : Anglais, Français, Italien
Sous-titres : Français
Durée : 92' ()
Format : Édition Prestige limitée - Blu-ray + DVD + goodies
Genre : Western

Synopsis
À la frontière mexicaine, deux bandes rivales se disputent la suprématie du pays : celle du major Jackson, américain et fanatique raciste, et celle du général Rodriguez, mexicain et révolutionnaire. Un étranger, Django, traînant derrière lui un cercueil, arrive dans ce pays de désolation. Et avec lui, le vent de la violence.

Contenu et Bonus
Nouvelle restauration 4K
Collection édition prestige limitée n°17
Édition prestige limitée
Contient :
  • le combo Blu-ray + DVD du film
  • un jeu de 5 cartes postales
  • une planche de 8 autocollants
  • la lobby card italienne 2 faces
  • l’affiche du film

« Alex Cox à propos de Django » (14’) : « Un film est réussi quand ses éléments sont tous de qualité égale. C’est le cas de Django. La mise en scène, le jeu d’acteurs, le cadrage, le décor et la musique ! ». Une présentation d’Alex Cox, réalisateur et auteur du livre « 10 000 Façons de mourir »
« Django ne meurt jamais » (26’) : L’acteur Franco Nero raconte comment il a obtenu le rôle de Django, évoque le tournage avec Sergio Corbucci et ses partenaires de jeu, puis revient sur l’incroyable postérité du film et son apparition dans « Django Unchained »
« Le cannibale du Far West » (26’) : Assistant réalisateur sur Django et futur réalisateur de « Cannibal Holocaust », Ruggero Deodato se souvient de sa collaboration avec Sergio Corbucci et de sa contribution au film
« Sergio, mon mari » (28’) : Nori Corbucci revient sur le travail de son mari, son style, ses acteurs fétiches, sa popularité aujourd’hui, et raconte le tournage de Django, pour lequel il toucha peu d’argent
Bande-annonce originale